La Passe-Miroir T2 : Les Disparus du Clairdelune de Christelle Dabos


Editions : Gallimard Jeunesse, 29 Octobre 2015, 19€

Résumé 4ème de couverture : Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé? Et que signifient les mystérieuses disparitions des personnalités influentes à la cour? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l'entraînera au-delà des illusions du Pôle, au coeur d'une redoutable vérité.




Mon avis

Pour cette première saga coup de coeur 2016, c'était avec une excitation et une attente toutes particulières que j'ai débuté ce deuxième tome. Nous avions laissé Ophélie dans l'antichambre de la demeure de l'esprit de famille du Pôle, alors sur le point de rencontrer officiellement Farouk. Après des mois passés dans la peau d'un domestique, la voilà donc enfin introduite à la cour comme la fiancée de Thorn, originaire d'Anima. Après avoir tentée de la cacher et de la protéger de l'univers froid du Pôle, la famille de Thorn va devoir redoubler d'effort pour maintenir Ophélie loin des tentacules empoisonnées de la vie à la cour du Pôle. Dans ce deuxième tome, Ophélie et sa famille adoptive risquent beaucoup. J'avais hâte de voir comment elles allaient se dépatouiller de tout cela. Et comme le premier tome, celui-ci m'a absolument conquise !


Les Personnages

Ophélie est un personnage qui m'a immédiatement plu dès le premier tome. Je la trouvais franche et d'une capacité à garder son sang froid incroyable. C'est quelqu'un de silencieux, qui observe, qui écoute et qui n'oublie rien. Discrète, elle n'aura pour autant de cesse de se faire remarquer à la cour de Farouk maintenant qu'elle y est officiellement introduite. À l'imagine d'une Mercy Thompson ou d'un Harry Potter, c'est une personne qui s'attire les ennuis sans le vouloir. Fidèle à elle-même, Ophélie va montrer à tous ses nombreux talents. Outre son pouvoir sur les objets, elle va faire preuve d'ingéniosité et de ruse pour arriver à ses fins. Car Ophélie fait se qu'elle a à faire, sans tergiverser et sans se perdre entre sentiments et émotions, et malgré la pression de sa belle-famille et de sa famille en voyage exceptionnel au Pôle !

Thorn quant à lui, va se révéler dans ce second tome. Personnage froid et distant dans le premier livre, ses sentiments pour Ophélie et son sens du devoir envers sa famille vont le pousser à s'ouvrir. Les événements l'inciteront à aller dans ce sens là également. Je me suis énormément attachée à ce personnage. Il forme avec Ophélie un couple très atypique. Le mariage est arrangé c'est vrai, mais on sent rapidement qu'il est disposé à faire de gros efforts en faveur d'Ophélie. Cela ne l'en rend que plus attachant.

En règle général, les personnages sont beaucoup plus approfondis dans ce second tome. Que ce  soient Ophélie et Thorn ou les personnages secondaires telles que les tantes des deux jeunes gens, on en saura plus sur leur histoire, leurs relations et leurs émotions et on les verra évoluer de façon exponentielle dans ce second roman. Les personnages de cette saga sont une réelle force, un élément  indispensable très bien maitrisé.


Les Intrigues

Le mariage d'Ophélie et Thorn est toujours d'actualité et suit son cours dans ce second roman. Ophélie a accepté sa situation et a décidé de ne pas se laisser abattre et de profiter de la situation pour en apprendre plus sur les conditions de cette union. Lié au fameux Livre de Farouk, on aura le plaisir de voir l'intrigue avancer de ce côté-ci. Devenue l'une des conteuses de la cour, Ophélie se rapprochera de Farouk et sa nouvelle position lui donnera la possibilité d'explorer plus en profondeur les tréfonds de la cour et ses intrigues.

En parallèle, la jeune femme va devoir enquêter sur les nombreuses disparitions mystérieuses du Clairdelune. Alors que l'antichambre de l'Ambassadeur est connue comme étant le lieu le plus sécurisé du Pôle, voilà que certaines personnes de qualité disparaissent sans laisser de traces. Si Ophélie regarde au début les malheureux événements de loin, elle va rapidement se retrouver prise au beau milieu de toute cette histoire et va devoir tout faire pour résoudre l'enquête.

Et les deux intrigues s'imbriquent très bien l'une dans l'autre, ce qui fait de ce roman une histoire de qualité. On y retrouve un cocktail parfait, mêlant actions, émotions et suspens, avec une bonne dose d'humour !

Enfin, on aborde dans ce roman un thème important : la religion. Au travers de Farouk et de son livre, on en saura plus sur la Déchirure mais surtout sur l'histoire des esprits de famille. Car si chaque arche gravite autour de son propre esprit de famille tel des fidèles, Dieu n'avait jusqu'à lors été que très peu abordé. 


En conclusion

C'est un second tome vraiment très complet. On avance énormément dans l'histoire, tout en suivant une intrigue secondaire très bien ficelée et complète. Les personnages sont très bien exploités, les intrigues très bien construites et l'univers développé intelligemment. Ce tome deux prouve que cette saga est de qualité, et j'ai vraiment très hâte de lire le troisième livre. 



La Passe-Miroir
T2 : Les Disparus du Clairdelune
T3 : La Mémoire de Babel
T4 : ???



D'autres avis sur Les Disparus du Clairdelune sur :

    



Commentaires

  1. Je me suis encore une fois régalé avec ce deuxième tome ! L'attente pour la suite va être trèèèès longue!

    RépondreSupprimer
  2. Ta chronique est très intéressante ! J'ai beaucoup aimé le deuxième tome, et je l'ai même préféré et j'aime beaucoup Archibald :) Moi aussi j'ai fais ma chronique : http://journalacoeurouvert.blogspot.fr/2016/04/la-passe-miroir-t2-les-disparus-du_87.html

    Bisous, Mélanie

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire