Les Carnets de Cerise T1 : Le Zoo Pétrifié de Joris Chamblain et Aurélie Neyret


Edition : France Loisirs, 2014

Résumé 4ème de couverture : "Il était une fois... Quand j'étais petite, je me suis faite la promesse que si un jour, j'avais un journal intime, il commencerait comme ça. Il était une fois... ben moi, Cerise ! J'ai dis ans et demi et mon rêve, c'est de devenir romancière. Mon truc à moi pour raconter des histoires, c'est d'observer les gens, imaginer leur vie, leurs secrets. On a tous un secret enfoui que l'on ne dit pas, qui fait de nous ce que nous sommes... En ce moment, avec les copines, on observe quelqu'un de vraiment mystérieux..."




Voici LE livre qui m'a véritable donné envie de me lancer dans la bande-dessinée. Jusque là, je n'arrivais jamais à vraiment apprécier les dessins. Et l'idée d'une histoire racontée avec très peu de mots, composée essentiellement de dialogues, ne m'a jamais intéressée plus que cela. C'est donc avec une opinion très réductrice de ce que pouvait être la BD, que je me lançais dans la lecture du premier tome des Carnets de Cerise.


Cerise est une fillette de 10 ans dont le rêve le plus cher est de devenir romancière. Cela tombe bien, sa maman vient de lui offrir un journal dans lequel elle va pouvoir écrire sa première aventure. Et c'est un ainsi que débute la BD, sous forme de journal. J'ai adoré cette manière de tourner et de présenter les choses. Les premières pages représentent le carnet de Cerise, dans lesquelles elle se présente, elle ainsi que sa maman, ses amies et les gens du village. Cette introduction sort de l'ordinaire, et cela m'a beaucoup plu, elle nous donne l'impression d'avoir le propre carnet de Cerise dans les mains. En plus du texte écrit par la fillette, on y retrouve des dessins, des annotations ou des photos (illustrées). C'est très récréatif. Une fois la présentation du contexte réalisée, l'histoire du Zoo pétrifié commence en reprenant le format BD.

L'histoire de Cerise est tout ce qu'il y a de plus mignon et de plus attendrissant. La fillette est un condensé de curiosité, de joie et de naïveté qui la rendent tout à fait adorable. Les autres personnages ne sont pas en reste. Ses deux meilleures amies, Line et Erica sont de toutes ses aventures. Très différentes mais complémentaires, les trois fillettes ont une complicité très forte sans faire dans la mièvrerie. Des personnages secondaires telle que la maman de Cerise ou Mme Desjardins la romancière du village et amie de Cerise apparaitront à de nombreuses reprises et apporteront beaucoup à l'histoire, ne serait-ce que par leur point de vue d'adulte. J'ai adoré mener l'enquête aux côtés de Cerise. Comme elle, on se plait à relever les différents indices et à imaginer des scénarios autour du vieil homme aux vêtements tachés de peinture. Finalement, à suivre les aventures de Cerise, on retombe en enfance. L'intrigue est tournée exclusivement du point de vue de la fillette. Cela donne lieu à une histoire attendrissante et élégante. C'est une histoire qui plaira aussi bien aux enfants qu'aux adultes, et c'est ce qui fait tout son charme. 

Le coup de crayon est également l'un des éléments les plus majestueux de cette BD. Le travail d'Aurélie Neyret est incroyable. Fines, précises, fluides et harmonieuses, ses illustrations sont merveilleuses. J'ai littéralement craqué pour les dessins. Les personnages sont chaleureux autant dans les traits que dans leur personnalité. Les illustrations m'ont transportées. Leurs couleurs chaudes créent une forte atmosphère cocooning. Je n'ai eu qu'une envie, me faire un bon thé, me glisser sous un plaid, et lire les aventures de Cerise bien au chaud chez moi. Les Carnets de Cerise, c'est le genre de livre qui est aussi beau par le contenu que par le contenant. 

Le Zoo pétrifié, c'est une histoire toute mignonne, pleine de bons sentiments et de personnages adorables, agrémentée d'illustrations magnifiques aux couleurs réconfortantes. Un premier tome merveilleux que je recommande à tous les amateurs de BD !


Commentaires

  1. Les carnets de Cerise est le genre de livre qui est aussi beau par son contenu que par son contenant! Je viens de lire une BD du même scénariste, auquel ta phrase s'appliquerait parfaitement. En tout cas, je lirais Les carnets de Cerise prochainement! <3

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire