Les Filles au Chocolat T1 : Coeur Cerise de Cathy Cassidy

Editeur : Nathan, mai 2011

Résumé de l'éditeur : Cherry, 13 ans, et son père Paddy s’installent en Angleterre chez Charlotte, sa nouvelle compagne qui a quatre filles : Coco, 11 ans ; les jumelles Summer et Skye, 12 ans, et Honey, 14 ans. Cherry est ravie de faire partie d’une famille nombreuse. Mais, à peine arrivée, elle craque bien malgré elle pour Shay, le petit copain de Honey. Voilà qui ne va pas arranger la cohabitation déjà difficile avec Honey, la seule à ne pas accepter l’arrivée de son nouveau beau-père ! Alors que tous participent à la création d'une fabrique artisanale de chocolats, Cherry se retrouve partagée entre l’affection pour ses nouvelles soeurs et le charme irrésistible de Shay…



Mon avis

J'ai mis longtemps à me décider à lire ce premier tome. Premièrement parce que le genre ne me tentait pas, et ensuite parce que le résumé me laissait franchement de marbre. Mais de voir tant de belles critiques sur la blogosphère, qui louaient allègrement cette série, et devant ces jolies couvertures, j'ai finalement craqué, et ai emprunté Coeur Cerise à la médiathèque. Et je dois admettre que je n'ai pas été déçue !


Les Filles au chocolat, c'est une jolie histoire d'amour et d'amitié. L'héroïne principale de ce premier tome est Cherry, une fillette de 13 ans mal dans sa peau qui a de grandes difficultés à trouver sa place auprès des autres adolescents. Élevée par un père célibataire et souffrant énormément de l'absence de sa maman, la fillette est constamment en recherche affective. Maladroite, elle essaie de combler ce manque en racontant systématiquement des mensonges sur sa vie personnelle, dans l'espoir d'obtenir un peu plus d'attention. Mais suite à la nouvelle relation amoureuse de son père, elle va s'installer dans la maison de sa compagne, et vivre aux côtés de ses quatre nouvelles demi-soeurs, qui feront preuve d'une attention (bonne ou mauvaise) toute particulière à son égare. Ce premier tome se concentre sur l'intégration de Cherry auprès de sa nouvelle famille, mais également auprès de Shay, le petit-ami de Honey (l'aînée des soeurs), qui ne la laissera pas indifférente. Ce qui du coup, compliquera beaucoup les choses, et créera d'entrée une relation conflictuelle entre Cherry et Honey. Entre acceptation de soi, béguin et jalousie, nouvelles amitiés et crêpages de chignon, il est vrai que l'adolescence est un thème traité ici de manière très concrète. Voir l'histoire du point de vue de la fillette nous permet de comprendre l'enchainement des émotions de Cherry et l'origine de ce sentiment de malaise dont elle souffre. En parallèle à cela, son père et sa nouvelle belle-mère se lanceront dans le projet fou mais ambitieux de la création d'une chocolaterie. Et dans cette famille où la relation parent-enfant est très importante, les conséquences de ce projet auront un impact certain sur chacun d'entre eux. Il est vraiment intéressant de voir le processus de création de la chocolaterie. J'ai beaucoup aimé les voir partir de rien ou presque et créer quelque chose de concret. 

J'avais un peu peur de tomber sur un histoire pleine de mièvrerie ou de dialogues puérils, mais pas du tout. Au contraire, la trame de fond est cohérente et les enchainements d'actions sont dynamiques. La narration est fluide et l'histoire plutôt bien ficelée. De plus, ce premier tome est écrit du point de vue de Cherry, ce qui ne sera pas le cas dans les prochains livres puisque chaque tome se concentre sur une des fillettes en particulier. Il me semble que c'était bien vu de commencer par Cherry, puisque c'est celle qui sort du lot, celle dont l'adaptation à leur nouvelle vie est la plus radicale et la plus difficile. C'était très intéressant de découvrir les nouveaux membres de la famille de son point de vue, mais j'ai désormais hâte dans savoir plus sur chacune de ses nouvelles demi-soeurs dans les tomes suivants. Et finalement, ce qui m'a un peu dérangé, ce sont les personnages. J'ai trouvé que les fillettes avaient des conversations un peu trop matures pour leur âge. Être capable d'analyser la nature de la relation de ses parents alors qu'on n'a que 12 ans, ça n'est pas donné à tous les enfants... Et du coup, cela manquait un peu de crédibilité. Et pour en rajouter, les personnages me paraissent un peu trop clichés. Nous avons Cherry (l'exclue, le bouc-émissaire, la maladroite), Honey (la jolie blonde, populaire et qui évidemment, déteste Cherry), Shay (le petit-ami de Honey, très beau et musicien), etc... pour moi, c'est beaucoup trop catégorique, et surtout, c'est du déjà-vu.


En conclusion

C'est une histoire qui évolue sur deux trames. Premièrement, il y a les fillettes. Chaque tome se concentre sur l'une d'entre elle plus précisément, et je trouve cela vraiment très intéressant. Il me tarde de lire le livre suivant, qui mettra en avant le personnage de Skye, l'une des deux jumelles de 12 ans. La seconde trame, est bien évidemment la création du business familial, la chocolaterie. Encore officiellement un projet dans le premier tome, j'ai hâte de savoir où les choses en seront dans la suite. J'ai beaucoup aimé ce premier tome, qui pose bien les bases de l'histoire, et rentre tout de même dans le vif du sujet en la personne de Cherry, qui doit s'adapter tout comme le lecteur, à cette famille nombreuse et attachante que sont les Tanberry. Et les recettes au chocolat à la fin du livre ne seront pas pour déplaire aux gourmandes !


Commentaires