Mercy Thompson T1 : L'Appel de la Lune

L'Appel de la Lune de Patricia Briggs


Edition : Bragelonne
Format : ePub
Année de parution : 2010

Résumé Livraddict : 
" Les loups-garous peuvent être dangereux si vous vous mettez en travers de leur chemin. Ils ont un talent extraordinaire pour dissimuler leur véritable nature aux yeux des humains. Mais moi, je ne suis pas tout à fait humaine. " En effet, Mercy Thompson n'est pas une fille des plus banales. Mécanicienne dans le Montana, c'est une dure à cuire qui n'hésite pas à mettre les mains dans le cambouis et à sortir les griffes quand le danger frappe à sa porte. Mais ce n'est pas tout : son voisin très sexy est le chef de la meute d'une bande de loups-garous, le minibus qu'elle bricole en ce moment appartient à un vampire, et la vieille dame très digne qui lui rend visite vient jeter des sorts sur son garage. Au coeur de ce monde des créatures de la nuit, Mercy se retrouve mêlée à une délicate affaire de meurtre et d'enlèvement...


Mon avis 


Eh voilà, j'attaque ma deuxième série bit-lit. Celle-ci me faisait de l'oeil depuis bien longtemps, surtout que la réputation de son auteure, Patricia Briggs, ne semblait plus à faire ! Il s'agit également du premier livre que je lis en version numérique, et pour une première expérience, c'était je dois le dire plutôt sympa ! 


Le contexte

Encore une histoire de loups-garous, et ceci pour mon plus grand plaisir ! Depuis ma lecture du T1 de la saga Le Protectorat de l'Ombrelle de Gail Carriger, j'ai développé une certaine attirance pour les oeuvres se concentrant sur ces créatures de la nuit. Etrange, car je n'accroche toujours pas à cet engouement pour les histoires de vampires, mais quand il s'agit de loups-garous, cela me plait. Allez savoir... 
En tout cas, voilà une auteure qui a su elle-aussi adapter le mythe du grand méchant loup à sa sauce. On retrouve cependant le cheminement classique, un Alpha et sa meute, les liens de soumission et de domination, l'influence inévitable de la pleine lune, et le goût prononcé pour la violence et la viande rouge ! D'un autre côté, si ces éléments n'étaient pas présents, je ne pense pas qu'il aurait été possible d'appeler ses créatures des loups-garous... Ici cependant, toutes les meutes de l'Amérique du Nord -y compris leur Alpha- sont sous la coupe du Marrok, l'Alpha le plus puissant et le plus vieux. 
Se pose ici la question du coming-out, un sujet que j'avais déjà étudié dans la saga de Gail Carriger, à la différence près qu'ici, les loups-garous ne se sont pas encore révélés au monde, et se demandent encore s'il semble judicieux de le faire. Avec le progrès, le développement technologique, et surtout, la révélation des faes au monde entier, le secret quant à l'existence des loups-garous, vampires et autres créatures magiques est mis à mal. C'est un sujet qui revient très souvent tout au long du tome 1, et d'après ce que j'ai pu lire des résumés des suivants, qui revient tout au long de la série. 
Autre point qui m'a interpelée, il s'agit de la place des femmes dans les meutes. Voilà un sujet qui semble également avoir son importance, mais qui sera plus amplement traité dans le spin-off, Alpha et Omega. En tout cas, c'est ce qui m'est apparu à la lecture des différents résumés ! 


Les personnages

Ici l'héroïne principale n'est pas un loup-garou, mais n'est pas tout à fait humaine non plus. En effet, Mercy Thompson a la capacité de se changer à n'importe quel moment et très rapidement en coyote. Non influencée par la lune, elle ne souffre pas d'accès de violence et peut se vanter d'avoir des sens plus développés que ceux du commun des mortels. Cependant, elle ne bénéficie pas comme les loups d'une guérison quasi instantanée et de l'immortalité (c'est la conclusion que je me suis faite, puisqu'elle a vieilli à un rythme normal depuis sa naissance). Au caractère bien trempé, Mercy semble toutefois beaucoup douter. Facilement en proie aux interrogations, elle reste tout de même éloignée du stéréotype de la bad girl ultra sûre d'elle, au langage fleuri (j'ai enchainé directement avec le T1 de la saga Georgina Kincaid de Richelle Mead, j'a rapidement vu la différence...). C'est un personnage qui me plait beaucoup.
Comme il est apparemment de coutume dans la bit-lit, l'héroïne est entourée de deux beaux gosses qui ne jurent que par elle, et qui seraient prêts à tout pour ses beaux yeux. J'avoue que les triangles amoureux ont tendance à rapidement me gonfler (on se souvient du fameux Kiyo-Eugénie-Dorian de la saga Cygne Noir de Richelle Mead -encore-). J'espère juste qu'ici, cela ne tournera pas en longueur... Mais pour être honnête, ça ne semble pas être le cas. Patricia Briggs me parait faire moins de chichi autour de la romance. En tout cas pour ce premier tome, elle s'est plus concentrée sur l'intrigue que sur des histoires de couples. Mais elle a tout de même trouvé le temps de développer le passé et les liens des différents personnages, ce qui nous laisse présager du bon côté romance pour la suite !
Le premier beau gosse se nomme Adam. Alpha de la meute du coin, il est accessoirement le voisin de Mercy depuis quelques années maintenant. Le deuxième a pour nom Samuel. Second fils du Marrok, c'est un vieux loup-garou. Heureusement pour lui et comme pour tous les autres, son apparence ne suggère rien des centaines d'année qu'il a pu vivre jusqu'à aujourd'hui. Je n'en dirai pas plus sur leur relation avec Mercy afin de ne pas vous gâcher la lecture. 
Il existe évidemment d'autres personnages tout aussi intéressants. Je n'ai exposé là que les principaux. Mais vous retrouverez des figures déjà bien connues, comme les vampires, les trolls et les gremlins ou  encore les sorcières. Il y a également Daryl et Warren, lieutenant et second lieutenant d'Adam, Charles et Bran, frère et père de Samuel, Zee, ancien patron de Mercy, etc. Je dois dire qu'il y a beaucoup de personnages intéressants et attachants. Cette série à tout pour me plaire je crois. 


L'action

Je ne peux reconnaitre à ce tome 1 aucune longueur. L'action démarre très rapidement, et c'est au travers de celle-ci que nous apprenons à connaitre les personnages et le contexte dans lequel ils évoluent. Nous n'avons pas le temps de nous ennuyer. Au contraire, les rouages se mettent rapidement en place, de la première à la dernière page. À certains moments cependant, j'ai eu du mal à suivre l'action, justement parce qu'elle allait trop vite. J'ai notamment du relire le passage où le pourquoi du comment de l'intrigue était enfin expliqué, car j'avais du mal à relier les morceaux. C'est très certainement l'une des seules choses que j'aurais à reprocher ici. Mais d'un autre côté on exclue toute longueur possible. On avance vite et bien, il suffit juste de prendre le temps de bien assimiler toutes les infos, et d'essayer d'aller dans le même sens que les personnages lorsqu'ils nous exposent leurs différentes théories. De la concentration, c'est tout.


-*-*-*-

Je n'ai pas grand chose de plus à rajouter. Ce premier tome m'a vraiment donné envie de continuer la saga. Le mythe du loup-garou est adapté intelligemment, les personnages sont bien travaillés, et l'intrigue est très bien menée. Que demander de plus ? 



Commentaires

  1. J'ai bien aimé cette saga et je la continuerai quand le prochain sortira.
    Tout comme l'alpha et l'omega.
    Tu sais, le truc que tu m'as fait lire :D

    RépondreSupprimer
  2. Oui oui je sais ^^ Je vais aussi me lancer dans la saga Alpha et Omega, une fois que j'aurais fini toutes mes lectures prioritaires ^^ et puis je me suis achetée le tome 2 de Mercy, donc il faudra que je lise celui-ci d'abord !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai beaucoup aimé ce tome également... mais pas encore eu le temps de faire ma chronique ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Je serai ravie de la lire ! Préviens moi lorsqu'elle sera faite ^^

    RépondreSupprimer
  5. Une amie doit me prêter le tome 1! J'ai très envie de le lire ^^

    RépondreSupprimer
  6. Je te le conseille vivement. Je suis sure qu'il te plaira !!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire