La Passe-Miroir T1 : Les Fiancés de l'hiver de Christelle Dabos

Edition : Gallimard Jeunesse, 2013

Résumé 4ème de couverture : Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l'arche d'Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citadelle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel.





Mon avis

Voilà mon tout premier coup de coeur de l'année ! J'ai longuement hésité à me lancer, voyant les avis sur les différents tomes de La Passe-Miroir fleurirent sur la blogosphère ces derniers mois. Puis en passant devant le tome 1 lors d'une visite à la médiathèque de ma ville, je me suis dit pourquoi pas ? Si les premiers chapitres m'ont permis d'apprécier le style de l'auteure, la suite m'a totalement convaincue ! L'histoire d'Ophélie est absolument magique ! 



Le contexte de l'histoire :

Le monde dans lequel Ophélie vit est à la fois similaire et très différent au notre. Suite à ce que les habitants appellent La Déchirure, la Terre s'est scindée en plusieurs arches sur lesquelles vivent désormais tous les êtres vivants. Ces arches gravitent dans le ciel autour de ce qui reste de l'ancienne planète bleue. Chacune d'entre elles abrite un esprit de famille, dont chaque habitant de l'arche est le descendant. Ophélie habite sur l'Arche d'Anima, dont l'esprit de famille se nomme Artémis. Ces esprits sont en quelque sorte assimilés à des divinités. Chacun possède un pouvoir spécifique dont certains de ses descendants ont hérité. Ophélie par exemple, a le pouvoir de lire le passé des objets en les touchant et d'aller d'un endroit à un autre en passant par les miroirs. Car la particularité des habitants d'Anima réside en leur capacité à manipuler les objets. Autre exemple, Thorn, le fiancée d'Ophélie vient du Pôle, une arche hostile dont l'esprit de famille se nomme Farouk. Le pouvoir qu'il a légué à ses descendants est celui sur l'esprit. Ainsi, des clans se sont formés au sein même de la famille du Pôle, chacun ayant un pouvoir différent sur l'esprit. Sur Anima, les habitants se considèrent comme une seule et même grande famille.  Les uns sont les égaux des autres. Sur le Pôle c'est tout l'inverse. Les êtres doués de pouvoir vivent dans la Citadelle, la capitale volante du Pôle et se considèrent comme des Nobles, tandis que les sans pouvoir vivent à terre, à l'écart des mondanités.

C'est donc dans un monde franchement hostile qu'Ophélie va débarquer. Au début de l'histoire, elle mène une petite vie tranquille sur Anima, et gère son musée sans personne pour l'ennuyer. Mais voilà que les Doyennes de son arche la fiancent à Thorn, qui va dès lors l'amener avec lui au Pôle. Là, elle va découvrir une société basée sur des illusions, où la politesse n'est qu'une façade derrière laquelle se cachent des personnes ambitieuses, jalouses et médisantes. Afin d'assurer sa sécurité jusqu'au mariage, Ophélie va devoir cacher son identité. Elle va ainsi découvrir les vraies rouages de cette arche énigmatique et de petite étrangère timide et réservée, va s'endurcir jusqu'à réussir à faire entendre ses idées. Car si son mariage lui a été imposé, ce n'est pas pour autant qu'Ophélie va laisser les autres lui dire comment mener sa vie. Toujours à même de tirer son épingle du jeu, Ophélie va faire preuve d'ingéniosité et de beaucoup de chance dans nombreuses de ses aventures. Elle va d'ailleurs réussir à découvrir la raison de l'organisation de ce mariage pour le moins étrange.


Une histoire originale et extraordinaire 

L'histoire d'Ophélie est extrêmement prenante. Le contexte est original, les idées sont exploitées à fond et bien présentées, les personnages sont tout en complexités loin des clichés et des stéréotypes et pourtant, ils restent à la portée du lecteur. C'est un monde exceptionnel, où tout est amené avec douceur et crédibilité. Je l'annonce dors et déjà, je n'ai rien trouvé à redire à ce premier tome. Le rythme est parfait, rassemblant tout ce dont un livre de littérature jeunesse aurait besoin ; des scènes d'action, du suspens, des sentiments (tout en subtilité, c'est en cela que cette histoire est magique à mon sens). On ne croule pas sous la mièvrerie, loin de là. Ophélie en est un exemple parfait : elle a beaucoup de mal à exprimer ses sentiments, mais lorsqu'il s'agit de dire non à quelqu'un, elle ne va pas y aller par quatre chemins. Je suis vraiment tombée sous le charme de la plume de Christelle Dabos. Même les personnages qui paraissent tout de suite extrêmement froids, vont se révéler petit à petit. 


En conclusion

Que vous dire de plus si ce n'est foncez vous procurer ce livre et commencez derechef cette merveilleuse histoire ! J'ai immédiatement enchainé cette lecture avec celle du second tome. Car La Passe-Miroir fait partie de ces romans qui vous laisseront toujours une impression de trop peu sur la fin, et qui vous feront mourir d'impatience avant l'arrivée du tome suivant !


La Passe-Miroir
1 : Les Fiancés de l'hiver
2 : Les Disparus du Clairedelune
3 : ???




D'autres avis sur La Passe-Miroir T1 de Christelle Dabos sur :


 







Commentaires

  1. Yeah, coup de coeur chez toi aussi !!! Ravie de voir ça ^^ J'ai vraiment trouvé ce premier tome super, aussi original que crédible, ce qui est rare. L'intrigue est de plus super bien équilibré entre mystère, action et émotion. Bref un régal. Je ne pensais d'ailleurs pas que c'était possible de faire mieux, et pourtant ... le second tome est encore meilleur !

    RépondreSupprimer
  2. Ta chronique est vraiment intéressante ! J'ai adoré ce livre ! Moi aussi j'ai fais une chronique (http://journalacoeurouvert.blogspot.fr/2016/04/la-passe-miroir-t1-les-fiances-de.html)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire