La Guerre de la faille T1 : Magicien, l'Apprenti

Magicien, l'Apprenti de Raymond E. Feist


Editions : Milady
Sortie française : 18 mars 2011
Nombre de pages : 608
Traducteur : Antoine Ribes
Illustrateur : Miguel Coimbra


Résumé 4ème de couverture :Un jeune orphelin vint un jour du royaume des Isles. Il devint l'apprenti du maître magicien de la cour de Crydee, sur les terres de Krondor. Son courage lui valut une place à la cour et le coeur d'une adorable princesse, mais l'approche traditionnelle de la magie de le satisfaisait pas. C'tait avant que n'éclate la Guerre de la Faille avec l'invasion d'un étrange peuple de guerriers surgi d'un empire lointain. Alors, celui qu'on appelait Pug dut faire face à son véritable destin. Le jour viendrait où il détiendrait le sort de deux mondes entre ses mains.


Trois fois que je le lis, et c'est toujours le même plaisir. J'adore l'histoire de Pug, que je n'ai jamais eu l'occasion de finir. Pour la petite histoire, je l'ai lu pour la première fois aux éditions J'ai lu, alors qu'ils avaient déjà vendu les droits, et que la suite n'était plus trouvable. J'ai donc attendu l'édition Milady pour relire ce premier tome et lire le second. Manque de bol, Milady a mis un certain temps (plus d'un an et demi) à publier la suite (même s'ils se sont rattrapés depuis). J'ai donc du le relire une seconde fois histoire de bien m'imprégner du début afin de continuer l'histoire. Maintenant que les 4 tomes sont en ma possession, je vais pouvoir achever cette saga !



La Guerre de la Faille, la première saga d'un cycle extraordinaire

Je m'avance évidemment, n'ayant pas lu le cycle en entier. Mais je suis sure que lorsque cela sera fait, je pourrai le dire et le confirmer ! En attendant ce premier tome est d'une qualité inouïe. L'intrigue principale est excellente. Un peuple venu d'un monde parallèle, a découvert une brèche l'amenant directement sur Midkemia, le monde de nos héros. Débute alors une guerre sans merci, où le royaume de Krondor devra lutter sans relâche contre cet envahisseur venu d'une autre dimension. Les différents personnages devront s'unir contre l'adversité. Si Pug, comme le stipule le résumé, est la figure emblématique de ce premier tome, il n'en est pas pour autant l'unique personnage principal. Tomas son meilleur ami, Carline la princesse farouche, Arutha le prince à la tête froide, sont autant de personnages d'une grande qualité, qui apportent une grande richesse au récit. L'union fait la force, il n'y a rien de plus vrai dans cette histoire. La narration interne elle-même n'est pas assurée uniquement par Pug. Les différents personnages se la partagent. C'est excellent, d'autant plus que l'on sort des sentiers battus, puisqu'ici tout ne tourne pas autour de Pug, mais autour de la guerre qui se prépare, et devant laquelle nos héros vont devoir faire face. Après mes précédentes lectures, un récit tel que celui-ci fait du bien. Je trouve que cela rajoute une certaine crédibilité à l'histoire.



Une histoire fantasy comme on les aime

Comme on les aime, parce que le style de Raymond E. Feist est tout à fait abordable. Oui, l'histoire de Krondor est une histoire moyenâgeuse, qui évolue dans un monde peuplé de créatures extraordinaires et de magie. Alors évidemment, cela implique un vocabulaire peu commun, un vocabulaire qui tourne autour d'un contexte historique dont on ne connait pas grand chose, de la guerre sur terre et sur mer. L'auteur n'a pas alourdi son histoire de descriptions. Il y en a, mais elles se mêlent habilement aux discours des personnages. Ce qui donne un récit fluide, riche en informations, et extrêmement intéressant. En bref, une histoire qui a tout pour plaire ! De plus, le contexte politique est vraiment fouillé. Il y a une vraie recherche du côté des moeurs et des lois monarchiques, ainsi que des intrigues politiques. La guerre ne menacera pas que les hommes, elle menacera les fondements même de la société qui régit le royaume de Krondor, en amenant avec les envahisseurs, des coutumes et des moeurs impropres aux midkemiens. Toutes ces questions autour de la découverte d'une autre culture sont très importantes dans ce premier livre, et dans la saga en elle-même. C'est ce qui permet au T1 de La Guerre de la Faille d'être un livre complet. Mais n'ayez pas peur pour autant, vous y retrouverez également beaucoup d'humour ainsi qu'un soupçon de romance.


En bref, tout ce qu'il faut pour créer un récit fantastique d'une grande qualité. 




Commentaires