Le Protectorat de l'Ombrelle T4 : Sans Coeur

Sans Coeur de Gail Carriger 


Editions : Livre de Poche / Orbit

Sortie français : Mars 2014
Nombre de pages : 458
Traducteur : Sylvie Denis
Résumé 4ème de couverture :

Lady Alexia Maccon a de nouveaux des problèmes. Mais cette fois, elle n'y est vraiment pour rien. La reine est menacée par un fantôme fou. Alexia se charge de l'enquête qui va la faire remonter jusque dans le passé de son époux. Pendant ce temps, sa soeur rejoint le mouvement des suffragettes, Madame Lefoux met au point sa dernière invention mécanique et des porcs-épics zombies envahissent Londres, le tout une nuit de pleine lune. Sans compter qu'Alexia doit déceler ce qui a élu résidence dans le deuxième dressing préféré de Lord Akeldama. Alexia découvrira-t-elle à temps qui tente d'assassiner la reine Victoria ?

Nous nous rapprochons de plus en plus de la fin. Mais à mesure que l'histoire avance, mon intérêt grandit. Alexia est un personnage qui ne cesse de m'intriguer. À chaque tome, elle me fait rire par son pragmatisme. C'est une figure en or, qui aura marqué mon parcours littéraire (rien que ça, oui !).


Où le monde n'est pas en danger

S'il y a une chose que j'apprécie dans la saga du Protectorat de l'ombrelle, c'est que l'héroïne ne se prend jamais au sérieux ! Toujours dans une logique implacable, aucun problème n'est insolvable. Aussi, ce n'est pas le désagrément embryonnaire qui va l'empêcher de tout faire pour sauver la reine d'Angleterre, et ceci, dans le calme le plus complet. Voilà ce que j'aime. Il n'y a pas de stress, seulement une analyse placide de ce qu'il faut faire pour régler les problèmes. Pas d'état d'âme, ce qui pour le coup, est plus que vrai puisque Alexia n'a pas d'âme du tout. 

L'intrigue de ce quatrième tome est tout ce qu'il y a de plus tiré par les cheveux. Un fantôme apparait au beau milieu du salon d'Alexia, pour l'informer qu'un attentat est sur le point d'être commis : un attentat visant la reine. À partir de là, et sans indice aucun, Alexia va  devoir analyser le moindre détail, la moindre possibilité afin d'avoir ne serait-ce qu'un petit bout de piste à suivre. Les indices seront maigres voire quasi inexistants, ce qui n'empêchera pas notre héroïne de fourrer son nez partout, quitte à sortir les cadavres du placard. Cette aventure est à la fois haletante, car notre héroïne ne s'arrête jamais, surprenante, car l'auteure nous mène par le bout du nez, et extrêmement amusante, car notre lady préférée se retrouve dans diverses situations aussi improbables que grotesques. De l'action, vous en aurez, au moins autant que de l'humour. Mais si l'intrigue principale part dans tous les sens, elle n'en reste pas moins extrêmement bien pensée et menée. Chapeau l'artiste !


Des personnages secondaires comme on les aime

Il m'arrive souvent d'apprécier énormément certains personnages secondaires. Dans cette saga, il s'agit bien évidemment du professeur Lyall, de l'excentrique Lord Akeldama, du jeune Biffy et du majordome Floote. Ce quatrième tome contient énormément d'informations sur ces différents personnages. Mais la figure la plus emblématique est sans conteste le professeur Lyall, dont nous apprendrons une grande partie de son passé. Pas au centre de l'intrigue mais presque, le Beta de la meute Woolsey aura une certaine importance dans le déroulement de l'histoire, et pour les fans de ce personnage, c'est plutôt une bonne nouvelle. 

Que les groupies de Lord Akeldama se rassurent ! Aux abonnés absents dans le tome 3, le vampire aux milles couleurs sera définitivement de la partie. Nous pourrons profiter de sa présence et de ses merveilleuses répliques tout notre saoul tout au long de ce tome 4. Pour celles et ceux qui suivent, ce qui est arrivé à Biffy à la fin de Sans Honte marquera beaucoup le personnage de Lord Akeldama et aura de grandes répercutions sur l'histoire de Sans Coeur. Un pont entre deux tomes très appréciables, qui donnera naissance à d'incroyables scènes. Encore une fois, l'auteure mène intelligemment sa barque. 


Une histoire d'ombrelle

Certains personnages se sont enfin révélés. Entre une Ivy Tunstell pas si idiote que ça, une Mme Lefoux qui perd les pédales, et une contesse Nadasdy sédentaire, la part belle de cette histoire revient aux personnages secondaires ! Si Alexia fait le lien entre toutes ces figures, c'est parce que pour une fois, les nouveaux personnages ne sont pas d'une grande importance pour l'histoire. Ce tome 4 est un véritable tremplin pour l'entourage de Lady Maccon.

L'un des éléments les plus notables, c'est évidemment la création officielle du Protectorat de l'ombrelle. Alexia n'étant pas en état pour partir en voyage, il lui faudra tomber le masque, et faire confiance à des personnes qu'elle tenait jusqu'à présent à l'écart. De cette volonté naitra enfin ce qu'elle appellera en reprenant les mots de son mari : Le Protectorat de l'ombrelle. Joli clin d'oeil au titre même de la saga, qui jusqu'à présent, sonnait creux dans nos oreilles. 

Enfin, et vous vous en doutez, l'événement le plus important de ce quatrième tome est évidemment la grossesse d'Alexia, et le lot de questions qui s'en suit. Les paranaturels ne peuvent vivent ensemble, ils se repoussent mutuellement. Comment Alexia pourra-t-elle vivre avec son enfant ? Sa grossesse lui permettra-t-elle de mener à bien sa mission ? Les tentatives d'assassinat des vampires contre elle-même et son bébé à naitre prendront-elles un jour fin ? Beaucoup de questions, et heureusement, ce livre en possède toutes les réponses !

Je ne peux que vous conseiller de continuer cette saga. Si le tome 3 vous a fait défaut, ce livre-ci réhausse le ton ! Et si vous ne connaissez toujours pas la saga du Protectorat de l'ombrelle, il faut impérativement vous y mettre ! C'est un vrai bijou !


Baby-Challenge Bit-Lit



Commentaires

  1. Oh oui, tout plein de révélations dans ce tome, avec un bel accent mis sur les personnages secondaires (que j'adore d'ailleurs). Le trio Lyall/Biffy/Akeldama, en particulier est mon chouchou. J'ai aussi beaucoup aimé les surprises que réservait "l'enquête".

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai que je ne m'attendais pas à la moitié de ce que j'ai découvert dans ce quatrième tome ! J'ai hâte de lire le cinquième ^^

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire