L'Ange de la nuit T1 : La Voie des ombres de Brent Weeks

Editeur : Milady
Format : Epub
Résumé Feedbooks : Le tueur parfait n'a pas d'ami, il n'a que des cibles. Pour Durzo Blint, l'assassinat est un art et il est l'artiste le plus accompli de la cité, grâce à des talents secrets hérités de la nuit des temps. Pour Azoth, survivre est une lutte de tous les instants. Le petit rat de la guilde a appris à juger les gens d'un seul coup d'oeil et à prendre des risques, comme proposer à Durzo de devenir son apprenti. Mais pour être accepté, il doit commencer par abandonner son ancienne vie, changer d'identité, aborder un monde d'intrigues politiques, d'effroyables dangers et de magies étranges, et sacrifier ce qui lui est le plus précieux.



Lu dans le cadre du Livra'deux pour PAL'Addict, ce premier tome de l'Ange de la Nuit de Brent Weeks est un coup de coeur. Il comporte tout ce que j'aime dans le genre fantasy : la magie, le contexte médiéval, des combats techniques et bien décrits, des personnages travaillés, à la personnalité marquée, une intrigue sur plusieurs tableaux, de l'humour et du sarcasme. Bref, tout ce que j'aime. Et c'est très bien écrit. Que demander de plus ? Je ne peux que remercier Elsinka qui m'a incitée à sortir ce livre de ma PAL


Le héros de l'histoire portera bien des noms. Le premier est Azoth. Enfant misérable du Dédale, il grandit dans une guilde dirigée par un adolescent malade, qui a pour second un psychopathe de la pire espèce. Azoth a pour compagnons Poupée, une fillette muette, et Jarl, son meilleur ami. Tous trois vivent dans la peur et la misère, sans grand espoir de s'en sortir un jour. Mais la rencontre entre Azoth et Durzo Blint, célèbre pisse-culotte, va tout changer. Devenu l'apprenti d'un maître assassin, Azoth s'appelle désormais Kylar Stern. Il va tout faire pour devenir une personne dénuée de toute peur et surtout, le pisse-culotte le plus craint de toute la cité. Kylar fera la rencontre de Logan Gyre, un jeune duc de son âge et potentiel prétendant au trône, qui deviendra rapidement son meilleur ami. Jonglant entre ses deux identités (jeune noble le jour, tueur la nuit), Kylar se confrontera aux complots visant à détrôner un Roi puéril et incompétent ainsi qu'à l'invasion de son royaume. 
Ce que j'apprécie particulièrement dans cette histoire, ce sont tous les éléments qu'elle rassemble. Sorcelleries, tueurs et royauté se côtoient au profit d'une action complète et cohérente. Et tout cela est monté sur fond de complot et d'invasion, le tout acheminé avec soin. Le lecteur est constamment tenu en haleine. De plus, les personnages sont tous aussi intéressants les uns que les autres, ce qui favorise également le succès de cette lecture. Mais tout n'est pas qu'action et violence. L'histoire contient également sa part de romance, même si pour ce premier tome, elle n'est que partiellement abordée. Je pense que nous en verrons beaucoup plus dans le second livre.  



Le tueur parfait n'a pas d'amis… Cette seule phrase résume à elle seule une bonne partie de l'histoire. Si nous suivons les aventures de plusieurs personnages différents (des tueurs, des Rois, des princes, des sorciers, des mendiants, etc), nous sommes perpétuellement rattraper par ces questions de bien et de mal, de justice et de vengeance… le personnage de Kylar est certainement le plus ambigüe de tous. Si nous comprenons rapidement que Durzo n'est pas un tueur compulsif, mais quelqu'un de torturé, qui a fait du meurtre son métier, nous n'avons pas les mêmes certitudes au sujet de Kylar. Ce dernier est constamment en proie au doute. La vie est-elle vaine ? Peut-on tuer sciemment des innocents et vivre sans le moindre remord ? Ce premier tome nous donne matière à réfléchir sur ce type de personnages que nous voyons de plus en plus dans nos histoires : les tueurs à gages, assassins et autres pisse-culottes. Globalement, il aborde de façon intelligente toutes ces questions. Kylar ne passe pas pour une victime, mais pour un jeune homme qui a fait certains choix par nécessité, d'autres par facilité, et qui se pose tout un tas de questions sur le fondement et les raisons de ses propres agissements. Kylar est un personnage qui réfléchit beaucoup, mais qui agit aussi. La balance entre la réflexion et l'action est équilibrée, c'est ce qui fait la force de ce premier tome.





Commentaires

  1. L'ange de la Nuit est certainement une de mes séries de Fantasy préférée !!! Je te souhaite de lire très vite la suite, elle est tout aussi magique !!!=)

    RépondreSupprimer
  2. J'y compte bien ! J'ai vraiment accroché à ce premier livre ^^ le deux ne devrait pas tarder à rejoindre ma PAL ^^

    RépondreSupprimer
  3. Ça a l'air super intéressant comme histoire ! Bon j'ai bien trop de livre dans ma Pal mais je le note dans un coin de ma tête ;)

    RépondreSupprimer
  4. Ah oui note le miss ! Je suis certaine que tu ne seras pas déçue =)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire