Angela T1 : Mortel Secret

Mortel Secret de Julia M. Tean



Editions : Rebelle
Collection : Chimères
Année de parution : 2011
Nombre de pages : 256 pages

Résumé 4ème de couverture :
"Depuis qu'Isaac Hayden est entré dans ma vie, rien n'est plus pareil. Il est beau à se damner, mystérieux, sombre et il va mourir. Je le sais, je l'ai vu, comme j'ai vu mourir ma mère et ma meilleure amie. J'ignore si cette fois je serai assez forte pour combattre la mort, mais je suis prête à tout pour sauver ce bel étranger. Même si je dois me brûler les ailes…"


Celles et ceux qui connaissent mes goûts en matière de lecture se demanderont peut-être pourquoi ai-je lu de la Young Adult. Il est vrai que ce n'est pas vraiment mon truc. Sans compter le côté romantique prononcé que laissait présager le résumé de la 4ème de couverture. Pour vous répondre, je vous dirai que j'ai rencontré l'auteure lors d'un salon du livre, qu'elle était vraiment sympathique, et qu'elle a su me convaincre. Et en effet, tous les éléments fantastiques de cette histoire m'ont beaucoup plu. Une intrigue qui tourne autour de visions prophétiques, une héroïne qui ignore tout de sa condition, et des phénomènes inexpliqués qui jalonnent sa vie d'adolescente… qu'aurais-je pu demander de mieux ?


Une histoire complexe

J'avoue que je ne m'attendais pas à l'histoire à laquelle j'ai eu droit. Et j'ai été agréablement surprise. Il n'est pas question ici de sorciers, de loups-garous ou de vampires. L'intrigue est beaucoup plus céleste que cela et détonne lorsqu'on la compare à mes précédentes lectures. Quoi que… mais je ne peux en dire plus au risque de vous gâcher la lecture. Sachez cependant, qu'elle aura de quoi vous étonner.  Outre la romance et les thèmes propres à l'adolescence, l'histoire d'Angela mêle subtilement complot, trahison, amour déchu et apocalypse. Oui, tout ça se mélange, et plutôt bien d'ailleurs.

Cependant, l'histoire suit un schéma habituel, ce qui de ce point de vue là, n'étonnera pas le lecture aguerri. L'héroïne est une adolescente qui évite de se faire des amis à cause d'un don qui lui fait vraiment peur, celui de prédire la mort de ceux qu'elle côtoie. Et comme tout ados mal dans sa peau, elle est la risée de son lycée. Elle a toutefois une amie (qui lui sera de très bons conseils) et un père aimant. Un beau jour, elle fait la rencontre d'un jeune homme, nouveau dans son établissement, qui l'intrigue énormément. Lui-même semble très intéressé par Angela, sans que personne ne sache pourquoi. Et c'est là que les ennuis commencent. Angela verra la mort d'Isaac arriver elle-aussi, et décidera cette fois-ci d'agir afin de l'éviter, chose qu'elle n'avait jusque là jamais réalisée. C'est plutôt bien joué et cohérent, puisque l'histoire d'amour d'Angela est étroitement liée à l'intrigue fanstatique de la saga. 


Une romance qui joue la girouette et des personnages principaux ambigües

Voilà l'élément principal qui aura donné un côté amer à ma lecture : la romance d'Angela et Isaac. C'est certainement une affaire de goût, mais j'ai toujours eu du mal avec les romances trop mises en avant. D'un autre côté, pour cette saga, il était toutefois délicat pour l'auteur de ne pas lui donner son importance, car elle fait partie intégrante de l'intrigue principale. Mais ce genre d'histoire n'a jamais su me convaincre, et Angela n'a pas fait exception. Ce qui m'a réellement agacée est l'effet girouette des sentiments d'Angela pour Isaac. Et quand un personnage principal ne sait pas où il en est, j'ai moi-même du mal à savoir où j'en suis. Evidemment, les moments de doute sont toujours possibles voire même bénéfiques à l'intrigue. Mais j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup trop de "je t'aime moi non plus" dans ce premier tome. Cependant, la fin étant ce qu'elle est, il est fort à parier que cette impression sera moins importante dans le tome 2. Je l'espère en tout cas.

Le second élément concerne la personnalité même d'Angela et Isaac. J'avoue n'avoir pas été convaincue par ces deux figures principales de l'histoire. Si j'ai trouvé Angela très immature et instable, Isaac quant à lui m'a paru extrêmement froid et… fade. Ce n'est pas la première fois que je n'accroche pas aux personnages principaux, mais le fait que l'histoire tourne forcément autour d'eux, rend la lecture moins sympa. Heureusement, j'ai eu un coup de coeur pour certains personnages secondaires !


Des personnages secondaires très intéressants

Si je n'ai éprouvé aucune sympathie pour Angela et Isaac, j'ai au contraire adoré les passages mettant en scène Raven et Déborah. Aux antipodes l'une de l'autre, la première est un esprit torturé, la seconde pétille et déborde d'amour et d'énergie. L'une comme l'autre ont su me toucher, et j'espère vraiment les retrouver dans les tomes suivants. Elles étaient la principale force de ce premier livre, et je souhaiterais en apprendre plus sur ces deux jeunes filles. 


Une plume très agréable

Enfin, dernier élément : le style de l'auteure. J'ai trouvé ma lecture très fluide. Mes yeux glissait sur le papier. La plume est contemporaine, intelligente et juste. C'était très agréable à lire. Ce qui m'a gênée : l'histoire est écrite à la première personne. Là aussi, c'est une préférence de ma part. Le fait que cela soit écrit à la première personne implique une narration subjective. Nous vivons le récit depuis les pensées du personnage principal. Comme je vous l'ai dit, j'ai eu du mal à apprécier Angela et ses sentiments instables, et c'est peut-être pour cela que ma lecture ne m'a pas transportée plus que cela. 


-*-*-*-*-*-*-

Je lirai la suite, car j'ai vraiment accroché à l'intrigue principale. J'espère simplement qu'Angela sera un peu plus sûre d'elle et de ses choix et qu'elle arrêtera de se torturer l'esprit. La fin de ce premier tome était vraiment bien menée, et si le second ouvrage entre plus profondément dans ces histoires de guerres et de complots, mon intérêt n'en sera que plus important !


-*-*-*-*-*-


Article lu dans le cadre d'une Lecture Commune organisée sur Livraddict. Voici les avis des autres participants : Tia Bella, Harmo20, Vivivamp, Chroniques Aléatoires, Benjamin59.


Commentaires

  1. Tu es plus positive que moi concernant ce roman! J'avoue que j'ai eu un peu de mal avec la forme, même si il est indéniable que l'histoire est originale et entraînante...

    RépondreSupprimer
  2. Oui, j'avoue que l'intrigue le sauve. Honnêtement, il n'y aurait pas eu cette histoire complexe, je n'aurais pas prévu de lire la suite, car comme je l'ai dit dans la chronique, j'ai eu beaucoup de mal avec Angela et Isaac et leur histoire d'amour...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire