Acacia T2 : Terres étrangères

Terres étrangères par David Anthony Durham


Auteur : David Anthony Durham
Saga : Acacia

Tome 2 : Terres étrangères
Editeur : France Loisirs
Année de la présente édition : 2012
Nombre de pages : 831

Autres tomes
Tome 1 : La Guerre du Mein
Tome 3 : L' Alliance sacrée


Résumé:Neuf années ont passé depuis la défaite et la chute brutale des Meins.

Corinn Akaran est devenue la reine de l'empire d'Acacia, qu'elle dirige d'une poigne de fer. Mais déjà la révolte gronde, emmenée par Barad le Simple, un homme profondément marqué par les travaux dans les mines et habité par les rêves de justice d'Aliver. Quand les envoyés de la Ligue des vaisseaux sollicitent l'aide de la souveraine pour négocier avec les mystérieux Auldeks, un peuple que personne n'a jamais vu et qui vit au-delà du Monde Connu, c'est à son jeune frère Dariel qu'elle confie la difficile mission de découvrir quelles menaces planent sur l'empire, au prix d'un voyage de tous les périls...
Cette fresque, traversée de bout en bout par un souffle épique singulier, tient le lecteur en haleine dès les premières pages : créatures monstrueuses contre lesquelles la princesse Mena et son armée mènent un combat sans merci, intrigues dans les couloirs du palais et au-delà des mers, luttes sanglantes pour le pouvoir, autant de rebondissements qui font des Terres étrangères un chef-d'œuvre de la littérature fantasy.

Wahou ! Oui franchement c'est le mot qui me vient à l'esprit quand je repense aux moments que j'ai passé à lire ce livre absolument génial. Bon je l'admets, on n'est jamais très crédible quand on s'emballe comme ça, mais je dois dire qu'après ma lecture fastidieuse du premier tome, ce revirement de situation m'a prise au dépourvu. 

Adieu les longueurs qui faisaient l'apanage du tome 1. Dès le premier chapitre, le lecteur est mis dans la confidence de l'action. Pas le temps de prendre son souffle, on avance toujours un peu plus dans l'histoire au fur et à mesure des chapitres. C'est normal, les personnages principaux nous sont désormais connus. Evidemment, de nouvelles têtes apparaissent, pour notre plus grand plaisir. Je pense notamment à Delivegu, l'homme à tout faire de Corinn ; à Mór, jeune femme victime du quotas. En parlant de quotas, on apprend enfin ce que deviennent les enfants envoyés chaque année au delà des flots gris. Et je peux vous dire que ça vous coupe le souffle ! 

L'histoire avance rapidement, et avec, on en découvre plus sur la complexité du caractère de nos personnages préférés. On apprendra à connaitre plus amplement Corinn, personnage au combien complexe et ambigüe de l'histoire. Dariel reprendra sa place d'aventurier pour notre plus grand plaisir, et Mena incarnera plus que jamais la colère de Maeben. 

Comme le titre l'indique, nous découvrirons également de nouvelles terres, celles qui sont au delà des flots gris, et qui abritent deux peuples plus que mystérieux, les Auldeks, cousins des Numreks, et le Lothan Aklun. Et nous apprendrons à connaitre certains enfants du quotas. 

Quant à la magie, peu présente dans le T1 si ce n'est à la fin, elle aura une place plus conséquente dans ce tome 2, sans pour autant en devenir le seul sujet abordé. L'auteur continue à nous balloter entre intrigues politiques, espionnage et scènes d'action. Un vrai régale ! 

Commentaires

  1. Une série qu'il me faut absolument lire :)

    RépondreSupprimer
  2. Oh oui ! Je la conseille vivement. Évidemment, il faut s'accrocher au début du T1, car il y a pas mal de longueurs. Mais une fois passé ce début fastidieux, la suite est superbe !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire