Les bannis et les proscrits T1 : Le feu de la Sor'cière


Allez, une première chronique concernant une saga qui m'a énormément plue. Il s'agit du tome 1 : Le Feu de la Sor'cière de la saga Les Bannis et les Proscrits de James Clemens. 

Résumé du tome 1 Le Feu de la Sor'cière :
" Par une nuit fatale, dans le merveilleux pays d'Alasea frappé par une malédiction, trois mages firent un ultime acte de résistance, sacrifiant tout dans l'espoir de préserver le bien. Cinq cents ans plus tard, au jour anniversaire de cette nuit sinistre, une petite fille hérite d'un pouvoir perdu depuis longtemps. Mais avant qu'elle puisse comprendre son terrible don, le Seigneur Noir lance ses monstres ailés pour la capturer et lui rapporter la magie embryonnaire qu'elle détient. Fuyant les hordes des ténèbres. Elena est précipitée vers une issue terrible... et vers la compagnie d'alliés inattendus. Formant avec eux une bande de parias et de hors-la-loi, elle va tenter de combattre les forces implacables du mal et de secourir un empire autrefois glorieux... "

Mon avis :
Pour le coup, on pourrait croire à du déjà vu, et pourtant voilà un auteur qui a su se démarquer de tous les autres. On commence l'histoire avec la jeune Elena, qui vit sa vie tranquillement, sa famille à ses côtés. On se doute rapidement que le bonheur ne va pas durer, et que la pauvrette va se retrouver bien vite toute seule, face à son destin. L'auteur y va à coup de sorciers, d'elfes, d'orcs, de nains et autres créatures magiques déjà vues un bon milliard de fois dans ce genre littéraire. Mais finalement, on s'y attache. Parce que l'intrigue qu'il nous a concoctée est des plus singulières, et qu'il a réadapté les mythes à sa sauce. Ce pour quoi on le remercie ! L'ambiance est glauque, ou en tout cas très sombre, soyez prévenus ! Ce n'est pas du genre des Chevaliers d'Emeraude où dans une bataille, un seul pelé trouve la mort. Là on y va à coup de meurtres sanguinaires, de viols et de tortures. Mais je vous rassure, ce n'est jamais décrit de façon à vous retourner l'estomac. Autre élément très présent dans ce genre, la bande de joyeux lurons(quoique pas si joyeux que ça) qui entoure l'héroïne. Ce n'est pas loin du schéma du Seigneur des anneaux. On retrouve un représentant de chaque espèce, (ou presque). Le but du jeu est de deviner lequel d'entre eux mourra en premier (ah je vous ai prévenu, ce n'est pas du Robillard !)

Personnellement, cette saga est un immense coup de cœur. Pour la petite histoire, j'ai acheté le premier tome pour sa couverture (non je n'ai pas honte !). Je n'avais plus rien à lire, et comme je ne m'amusais pas encore à éplucher les blogs et autres sites littéraires, je n'avais aucune idée quant à mes prochaines lectures. Et là, posé tranquillement sur l'une des étagères de ma librairie (France Loisirs.. non je n'ai pas honte non plus !), je le vois qui me fait de l'œil. Faut dire que l'illustration est franchement jolie. Et puis le résumé alléchant, surtout pour une amatrice de magie et d'aventure comme moi ! 

J'ai très vite accroché je dois dire. C'est une saga qui ne débute pas comme les autres. D'habitude, le héros est orphelin, abandonné de tous. Il vie sa petite vie dans une cahute défraîchie au milieu des bois.. Là non... on commence avec la vie de famille parfaite. Et là, vous avez cette pensée qui ne vous lâchera pas : "Ce bonheur ne va pas durer..." Et vous attendez le moment où tout va basculer. Heureusement pour ma santé mentale, il est vite arrivé. Elena, l'héroïne, est au départ une jeune fille sans histoire. La découverte de ses pouvoirs, et de son statut d'unique sorcière au monde, va changer sa vie à jamais. Poursuivie par les sbires du grand méchant qui souhaite s'accoupler avec elle (oui je vous l'ai dit, c'est glauque...), elle n'aura de cesse de se cacher, tant qu'elle n'aura pas la maitrise totale de son pouvoir.
Il faut dire qu'on n'a absolument pas le temps de s'ennuyer avec ce livre. Tout s'enchaine avec une fluidité impressionnante. Seul petit bémol, mais je crois que c'est devenu la mode, le livre est divisé en parties... Chaque partie se concentre sur d'autres personnages et une autre facette de l'histoire... C'est à dire que si vous arrivez à un moment crucial en fin de partie... ben va falloir attendre de lire les 200 pages suivantes sur autre chose pour retrouver le fil... C'est assez énervant je dois dire. En même temps, c'est un bon moyen pour tenir le lecteur en haleine ! Mais qu'est-ce c'est frustrant... 
Concernant le grand méchant de l'histoire... héhé c'est un peu à la mode Sauron du Seigneur des anneaux. On ne le voit jamais, mais rien que d'en parler, on en a la chair de poule ! Le mystère qui l'entoure est grand, et l'auteur sait comment maintenir le suspens.
Bref... j'adore !


Commentaires

  1. Je ne m'y connais quasiment pas en fantasy, il faut que je jette un oeil à cette saga-là :)

    RépondreSupprimer
  2. Oh que oui ! J'en avais déjà parlé sur OP et je sais que Mélanie l'a lue aussi. Elle est vraiment chouette ! Par contre, c'est une saga en 5 tomes, et ils sont assez gros mais je sais que ça ne te fera pas peur. Heureusement, les 5 tomes sont tous sortis, pas besoin d'attendre ^^

    RépondreSupprimer
  3. J'ai lu la saga entière, j'ai adorer !

    RépondreSupprimer
  4. Je le répète souvent mais c'est vraiment une de mes sagas préférées. Elle est géniale ^^

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire