Cygne noir T1 : Fille de l'orage

Fille de l'Orage de Richelle Mead




Auteur : Richelle Mead
Saga : Cygne Noir
Tome 1 : Fille de l'Orage
Editeur : Milady
Année de la présente édition : 2010
Nombre de pages : 509

Résumé : "Ça s'est tout moi ! Aucune vie sexuelle pendant des mois, et d'un coup, tous les obsédés de l'Outremonde se mettent à me courir après..."
Eugénie Markham est chama. Dotée de grands pouvoirs, elle exerce un fructueux business en bannissant de notre monde les Faës et autres esprits qui s'y aventurent.
Engagée pour retrouver une ado enlevée dans l'Outremonde, Eugénie découvre une prophétie qui met au jour des secrets bien gardés de son passé et lui réserve de très désagréables perspectives d'avenir !
Eugénie a beau manier la baguette avec autant d'assurance que le flingue, il lui faut des alliés pour une telle mission. Elle aura Dorian, un roi Faë séducteur avec un faible pour le bondage, et Kiyo, un magnifique changeforme.

Voilà une saga qui me laisse des plus perplexes... J'adore et en même temps, certains éléments ont tendance à m'agacer. A tel point que j'ai failli abandonné sa lecture. Mais ça, j'en parlerai dans la chronique du T3.

Penchons-nous plus sérieusement sur le cas du T1 : Fille de l'Orage. Ce tome réunit deux éléments qui ont su me séduire dès le départ. 
1) Pour débuter, on parle de chamanisme, de gens qui peuvent entrer en contact avec les morts. Dans l'univers de Richelle Mead il existe trois mondes : le notre, autrement celui des êtres vivants ; l'Outremonde où règnent les Faës ; et l'Inframonde, univers des morts. Qu'on se comprenne bien, les Faës sont les créatures qui une fois passées dans notre monde, sont ce que nous appellerions communément fantômes, esprits, goules, etc... Et Eugénie Markham, héroïne de la saga, a pour unique profession celle de débarrasser notre monde de ces intrus fantomatiques.
2) Au cours de ses aventures, Eugénie va se découvrir un pouvoir que je rêverai d'avoir depuis que je connais l'univers des X-men ! Je n'en dis pas plus histoire de ne pas spoiler, mais dites-vous que le titre du tome n'est pas anodin (oui là j'avoue, j'ai spoilé ^^).

Ensuite, je dois dire que l'univers du Cygne noir est absolument magique. L'Outremonde n'est pas une dimension désolée, ou les esprits et autres fantômes erreraient sans but et sans fin. Au contraire, c'est un monde comme le notre, à l'exception prêt qu'il est découpé en royaume, chacun gouverné par un roi ou une reine. Eh oui, l'Outremonde est un monde médiéval. De plus, et ça c'est certainement l'élément le plus coooooool du roman, chaque royaume est physiquement relié à son souverain. Il représente le paysage rêvé de celui qui le gouverne. Je vous l'ai dit, c'est un monde magique, et la magie est partout, jusque dans la terre elle-même. Vous pouvez donc vous retrouver dans un monde froid et glacial, et l'instant d'après, sans vous en rendre compte, vos pieds s'enfoncent dans le sable d'un pays chaud au bord de la mer. 

Le T1 est un tome qui pose le contexte. Nous découvrons la plus part des personnages, leur caractère si particulier et leur vie respective. La prophétie est rapidement révélée (c'était un peu obligé, dans la mesure où l'héroïne se fait sans cesse agresser ! Au bout d'un moment on se pose des questions.) De plus, nous en apprenons énormément sur l'héroïne principale, notamment sur ses origines et sur sa famille en général (dans certaines autres sagas, il faut parfois attendre le dernier tome pour en savoir autant). On finit par se demander ce que peut bien nous réserver la suite (sachant que trois tomes suivent celui-ci !). Mais la fin est assez surprenante, ce qui permet de relancer le suspens et l'envie quant à la suite de la saga.

On se retrouve balloté entre magie, triangle amoureux, et scènes d'action. Vous l'aurez compris, le côté magie est celui qui me plait le plus. A l'inverse, les histoires d'amour compliquées ont tendance à me gonfler et c'est un point qui revient dans chacun des tomes (ça me barbe...). Car Eugénie n'a pas un mais deux hommes dans sa vie et le problème c'est qu'elle n'arrive pas à se décider. Et ça c'est propre à la saga tout entière (même si pour l'instant je n'ai pas lu le dernier tome...).

Pour finir je vais parler de Dorian. Cette saga n'est pas un de mes coups de coeur même si je l'aime bien, mais paradoxalement, elle présente un personnage que j'apprécie bien plus que les autres (toutes lectures confondues, oui oui oui !). Et je pense que c'est surtout pour connaitre son histoire à lui que j'ai continué cette saga. Dorian est l'un des rois Faës les plus puissants de l'Outremonde. Il est ce genre de personnage au caractère fort, loufoque et détaché, qui contraste avec son intelligence et sa ruse. Il nous fait rire, et sait quand sortir une bonne réplique bien cinglante. Mais d'un autre côté, on est rassuré quand il est là. On sait que les choses se passeront bien. Bref, j'ai un coup de coeur pour lui ! Et puis j'adore son pouvoir (Qui pour un combat Dorian VS Toph -Avatar : le dernier maitre de l'air-).

Je ne vous le cache pas, c'est le tout premier roman Bit-Lit que j'ai lu. Le style m'a plu, sans être un véritable coup de coeur. Je ne sais pas si j'y aurais trouvé le même intérêt sans tout le côté chamanique et Faërique. Mais pour faire simple, j'ai été assez séduite pour avoir envie de lire la suite. 

Commentaires

  1. Tu me donne bien envie de l'essayer ^^ Ce bit-lit me dont l'univers que tu as décrit me rappelle un roman que j'ai lu et que j'ai beaucoup apprécier.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai bien aimé, mais comme dit, c'est la seule série Bit-lit que j'ai jamais lue. Pour l'instant j'aime bien malgré quelques points qui m'ont plus ou moins agacée dans les tomes suivants. Mais elle est sympa tout de même ;)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire