La Faucheuse T1 de Neal Shusterman

Editions : France loisirs, 2017, 498 pages, 18,90€

Résumé : Les Commandements du faucheur :
Tu tueras. Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation. Tu accorderas une année d'immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue. Tu tueras la famille de ceux qui t'ont résisté.





Mon avis

Ce livre est une très bonne surprise. Je pensais avoir à faire à une histoire fantastique en le débutant. Mais ce n'est pas le cas, c'est en fait un roman de science-fiction. L'histoire se déroule dans une monde futuriste, où l'Homme a vaincu la mort. La science a éradiqué toutes les maladies et la technologie permet désormais aux humains de rajeunir autant de fois qu'ils le souhaitent ainsi que de ressusciter ! La mort n'est plus autorisée. Lorsque quelqu'un meurt, on l'emmène dans un centre de résurrection. Même le suicide n'est pas permis. La société est dirigée par une intelligence artificielle qui permet à tous les humains sans exception, de vivre correctement, d'avoir un travail et à peu près tout ce qu'ils veulent. La pauvreté n'existe plus non plus. Un problème se pose toutefois : la surpopulation. Pour endiguer ce phénomène, la caste des faucheurs a été créée. Les faucheurs ont l'autorisation de tuer définitivement n'importe qui. La victime doit être choisie sans discrimination, sans préméditation. Une fois la personne tuée, il est interdit de la ramener à la vie. Si elle n'a montré aucune opposition au faucheur, sa famille aura une immunité d'un an. Si au contraire, elle s'est débattue, toute sa famille sera tuée avec elle. 

Voilà pour le contexte que je trouve hyper intéressant ! L'histoire quant à elle, nous permet de suivre l'année de formation de deux jeunes apprentis faucheurs : Citra et Rowan. Les adolescents ont été choisis par la même personne, Maitre Faraday, pour la simple raison qu'ils n'ont justement aucune envie de devenir faucheur. Moralement, ils ne s'en sentent pas capables. Et là se pose la question principale de ce premier roman : Comment vivre avec cette responsabilité ? Peut-on s'épanouir dans ce métier ? Y prendre plaisir ? La caste des faucheurs est évidemment divisée dans ses réponses. Certains agissent avec toute l'humilité dont ils peuvent faire preuve. D'autres ont décidé d'aimer leur métier, d'en faire un mode de vie et d'y prendre plaisir. Le jugement et la morale sont les thèmes principaux de ce premier tome. 

Les personnages sont à la hauteur du contexte dans lequel ils évoluent. Chacun d'entre eux est particulièrement bien développé et trouve sa place au coeur de l'histoire. Rowan et Citra sont deux jeunes apprentis que tout oppose, excepté leur dégout des faucheurs. Ils vont s'entrainer ensemble pendant des mois, tout en sachant très bien qu'un seul d'entre eux sera choisi au terme de leur entrainement. Faraday quant à lui, est un maitre sévère et strict, qui ne laisse rien passer. Cependant, il fait preuve d'une humanité incroyable, aussi bien envers ses victimes qu'envers ses deux apprentis. Enfin, le grand méchant de l'histoire... je tairais son nom afin de ne spoiler personne. Mais il est particulièrement tordu et mérite son titre. Ce dernier vous l'aurez deviné, est un faucheur particulièrement zélé, qui apprécie un peu trop son travail.



En conclusion

J'ai adoré ce premier roman. Il est complet et introduit parfaitement la série. Le style se lit très bien et tous les éléments sont dosés correctement. Il y a ce qu'il faut d'actions, de révélations et une petite touche de romance pour agrémenter le tout : la recette parfaite d'un T1 de qualité. D'autant plus que le contexte de l'histoire est très intéressant. Non seulement il faut écho à notre vie actuelle (la surpopulation, la planète qui croule sous l'activité humaine) mais en plus de cela, je trouve cette histoire tout à fait cohérente et crédible. Le tome 2 attend déjà dans ma PAL. J'ai hâte de l'en sortir. 

La Faucheuse
T1 : La Faucheuse
T2 : Thunderhead
T3 : ?

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire