La Trilogie des gemmes T1 : Rouge Rubis de Kerstin Gier

Edition : Milan, 2011

Résumé page 2 : Gwendolyn est une lycéenne comme les autres. Bon, d'accord, elle voit des fantômes dans les couloirs de son lycée, mais d'abord elle n'en voit qu'un, et puis personne n'est parfait. Pour le reste, c'est le grand ordinaire, avec des profs barbants, une mère exigeante, des frères et soeurs casse-pieds... Mais lorsqu'elle se retrouve soudain projetée au début du siècle dernier, Gwendolyn panique. Ça ne dure pas très longtemps, mais quand même ! Elle qui se croyait banale s'avère être marquée du sceau des veilleurs du temps. De ceux qui voyagent à travers les âges pour accomplir de mystérieuses missions. De quoi sortir du train-train quotidien...


Mon avis

J'ai découvert l'histoire de Kerstin Gier avec le film adapté du T1, sorti en 2013, réalisé par Felix Fuchssteiner, pour lequel je rédigerai peut-être un billet dans un futur proche. J'ai immédiatement accroché à l'histoire. Il faut dire que les voyages dans le temps, c'est un thème que j'apprécie énormément. Cette idée de pouvoir se déplacer d'une époque à une autre, de pouvoir assister à des événements pourtant passés depuis des années voire des siècles... je trouve ça merveilleux. Et l'histoire de Rouge Rubis est d'autant plus intéressante que le contexte est passionnant. Allez, je vous en dis tout de suite plus !

Je vais immédiatement rentrée dans le vif du sujet : le voyage dans le temps, c'est l'élément le plus important et le plus intéressant de ce roman. C'est pour la façon dont ce thème a été exploité que j'ai craqué pour ce livre. Il faut dire que Kerstin Gier a eu une idée en or : créer une histoire sur plusieurs époques, une aventure qui se déroule à la fois dans le temps présent et dans le passé. C'est ingénieux et franchement bien pensé. Gwendolyn, accompagnée de Gideon, un jeune voyageur tout comme elle, aura pour mission de collecter le sang des 10 précédents voyageurs. Pour ce faire, ils devront voyager à diverses époques, afin de rencontrer chacun d'entre eux. Cette mission va induire un croisé temporel extrêmement intéressant, puisque grâce à cela, elle nous conte une histoire, nous pas de différents points de vue, mais de différents espaces temps. À cela s'ajoute une dimension fantastique : chaque voyageur est représenté par une gemme et un animal et chacun a un don en particulier. Mais surtout, ils sont tous reliés par une ancienne prophétie dont les propos sont si énigmatiques qu'ils en sont difficilement déchiffrables. Gwendolyn est le rubis, celle qui referme le cercle des douze voyageur. Mais ce que cela signifie, elle n'en sait rien, pas plus que le lecteur d'ailleurs. Et c'est là tout l'enjeu de la Trilogie des Gemmes. Que va-t-il se passer lorsque le sang des tous les porteurs du gène sera collecté ? C'est une histoire empreinte de mystères et de mysticisme. Moi j'adore !

Et Kerstin Gier sait mener sa barque. Si les personnages sont quelque peu clichés (le beau jeune homme, la jolie peste, l'héroïne maladroite), ils font tout de même preuve d'une personnalité plus profonde que ce à quoi l'on pourrait s'attendre. J'ai apprécié les rencontrer et les connaître. Ce qui fait également la force de ce roman, ce sont les personnages secondaires, pas forcément très approfondis, mais qui se révèlent très intéressants et très utiles pour l'intrigue. Eux aussi ont des personnalités bien travaillées. Vous découvrirez notamment Leslie, la meilleure amie de Gwendolyn, qui s'impliquera énormément dans la vie de cette dernière. Il y a également sa maman, Grace, qui ne souhaite qu'une chose : protéger sa fille de son mieux. Vous rencontrerez aussi Lucy et Paul, des voyageurs du temps très énigmatiques, qui semblent partager un lien tout particulier avec Gwendolyn.


En conclusion

Rouge Rubis fait véritablement parti de mes coups de coeur de l'année 2015. J'ai beaucoup aimé le film, et j'ai littéralement adoré le roman. L'intrigue est entrainante et haletante, les personnages sont intéressants et bien construits, et le contexte est vraiment bien pensé. L'héroïne principale m'a beaucoup fait rire, elle est pimpante et fraiche, courageuse et maligne. Tout ce qu'on attend de l'héroïne d'un roman jeunesse. J'ai hâte de lire le tome deux !


Commentaires

  1. J'aime beaucoup ta chronique ! Je pense aller emprunter ce livre à la médiathèque quand je le pourrais... En effet, tant d'optimisme, ça donne envie :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je te le conseille vraiment ! N'hésite pas à me prévenir quand tu l'auras lu, je serai vraiment ravie de lire ton avis :)

      Supprimer
  2. Depuis le temps qu'il attend dans ma pal celui là, faut juste que je trouve la motivation de me plonger dedans en VO avec mon allemand tout rouillé. Ça va être fun je sens ;) En attendant j'adore les histoires de voyage temporel également, donc côté histoire ça devrait aller, c'est déjà ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira en tout cas ! J'avoue que malgré mes 10 ans d'allemand à l'école, je ne sais dire un mot en allemand ! Bon courage si tu te lances dans la lecture en VO ;)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire