Arsène Lupin contre Herlock Sholmès

Arsène Lupin contre Herlock Sholmès de Maurice Leblanc


Edition : Feedbooks
Parution originale : 1908
Format : Epub

Résumé Feedbooks :
Arsène Lupin contre Herlock Sholmès ! L'homme qui défie toutes les polices françaises contre l'as des détectives anglais. « C'est justement quand je ne comprends plus que je soupçonne Arsène Lupin », avoue le célèbre limier anglais. Quand deux hommes aussi intelligents s'affrontent, leur duel est un grand spectacle.Qui a volé le petit secrétaire d'acajou contenant un billet de loterie gagnant ? Qui a volé la lampe juive, le diamant bleu, joyau de la couronne royale de France ? Qui joue les passe-murailles en plein Paris ? Arsène Lupin, toujours lui, l'éternel amoureux de la Dame Blonde, plus insolent, plus ingénieux que jamais, déjouant une à une toutes les ruses de l'Anglais par d'autres ruses plus étonnantes encore.

Mon avis

Voilà une histoire intéressante ! Une aventure qui oppose le plus grand cambrioleur français au non moins célèbre détective anglais. Je ne vous cache pas que c'est la raison pour laquelle j'ai commencé à lire les Arsène Lupin. Je voulais tout savoir sur ce duel qui promettait d'être incroyable. Malheureusement, ce livre n'était pas à la hauteur de mes espérances.


Une parodie ou un hommage ? 

Juste au cas où cela aurait échappé à quelqu'un : Herlock Sholmès est un anagramme de Sherlock Holmes. Le nom modifié ne fait pas dans la subtilité, et ne trompe personne évidemment. Le personnage identifié, nous étions en droit de nous demander la raison d'un tel choix. Maurice Leblanc souhaitait-il rendre hommage au grand détective anglais ? S'il souhaitait un personnage à la hauteur d'Arsène Lupin, pourquoi n'en a-t-il pas créé un lui-même ? Après tout, pourquoi notre gentleman cambrioleur n'aurait-il pas sa némésis à lui ? Car il faut bien l'avouer, Ganimard n'est pas vraiment de taille.

Je ne suis pas au fait du contexte dans lequel cette nouvelle a été écrite. Mais en 2013, après une première lecture, je n'y vois aucun hommage à Sherlock Holmes, mais bel et bien une parodie. 

Herock Sholmès accompagné de son fidèle Wilson, n'a que très rarement le dernier mot. Engagé à plusieurs reprises pour déjouer les plans de Lupin, il réussit toujours à tirer le fin mot de l'affaire, sans pour autant appréhender définitivement le cambrioleur. En cela, rien d'accablant. Après tout, Lupin ne reste en prison que s'il le veut bien, l'auteur nous l'a déjà fait comprendre dans l'histoire précédente. Non, ce qui me dérange dans cette affaire, c'est cette tendance à constamment tourner en ridicule les deux compères anglais. Wilson semble n'avoir aucune personnalité. Il ne jure que par Herlock. Une nouvelle, une blessure, et une bonne raison pour le mettre hors jeu. Voilà à quoi est rendu le personnage de Wilson, quelqu'un d'inutile, voire franchement encombrant. Quant à Herlock... il est constamment tourné en ridicule ou acculé par Lupin. 

L'auteur a fait le choix de parodier un grand nom de la littérature, pour faire la part belle à son propre personnage. C'est le sentiment que j'en ai. Mais j'ai aussi tendance à me dire que si l'histoire n'avait pas été écrite du point de vue de Sholmès, cette sensation de parodie n'aurait pas été aussi exacerbée. 

En tout cas, je m'étais (peut-être naïvement) attendue à un duel d'anthologie. Lupin contre Holmes, voilà qui promettait. Mais j'aurais du le voir venir, il ne s'agissait pas du célèbre Holmes, mais de la caricature Sholmès. Dommage... 


Deux nouvelles pour le prix d'une

Je ne suis pas très adepte des nouvelles. Pour moi, elles auraient méritées d'être assemblées en un seul et même roman. Les deux intrigues sont effectivement distinctes l'une de l'autre, même si la deuxième est peut-être moins aboutie que la première.

Chaque histoire a son propre cheminement. Il est vrai que leurs seuls points communs sont la présence de Lupin, Sholmès, Wilson et Ganimard, ainsi que le cadre parisien. Cette différence de développement et de dénouement a permis de rythmer les deux nouvelles, évitant ainsi la création d'un sentiment d'ennui chez le lecteur.

Cependant, tout l'intérêt de ces deux nouvelles réside en l'affrontement de Sholmès contre Lupin. Les intrigues en elles-même ne sont pas plus mises en avant que cela. Il n'y a pas d'ultimatum autre que le délais donné à Sholmès pour résoudre les énigmes de Lupin. C'est le comportement de Sholmès, et sa façon de comprendre les interventions de Lupin, qui font l'intérêt de ces deux nouvelles. Et ça ne m'a pas spécialement déplue, puisque c'était précisément ce duel que j'attendais.


-*-*-*-*-


Ces deux nouvelles sont tout de même une grosse déception pour moi. J'aurais pu savourer cette lecture si les personnages anglais n'avaient pas été aussi malmenés. Lupin est toujours aussi arrogant et malin, mais le personnage qu'il avait en face de lui n'était pas à la mesure de son ingéniosité. Et je ne peux m'empêcher de penser qu'un duel Leblanc VS Doyle aurait été incroyable. Cependant, je ne suis pas sûre que Leblanc aurait gagné...

Commentaires

  1. Argh, je n'ai toujours pas lu ce roman mais je suis tout de même pressée de le découvrir. Les avis sont très variés. Il me semble que M. Leblanc avait inversé les lettres du nom Sherlock Holmes tout simplement parce que A. C. Doyle ne voulait pas qu'il réutilise son personnage et son identité. (Lu je ne sais plus où)

    Pauline,
    Entre Les Pages : http://entrelespages.wordpress.com/

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai lu pour le Book club du mois dernier et je pense à peu près pareil ! J'attendais beaucoup de ce duel mais le fait qu'il rendent les deux compères ridicules (surtout Wilson) m'a bien déçue et puis finalement quand on a déjà lu des aventures d'Arsène Lupin, il n'y a rien de bien nouveau dans le déroulent des histoires.

    RépondreSupprimer
  3. @ Pauline : C'est ce que je me suis dit aussi. Il ne devait pas avoir les droits d'auteur. Mais ça manière de ridiculiser Sholmès m'a donné un goût amer à la lecture. Dommage :/

    @ Frankie : Je l'ai également lu pour le book club et j'ai trainé pour faire la chronique ^^ Je suis d'accord avec ton point de vue ;)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire