Les Ailes d'émeraude T1 d'Alexiane De Lys

Editions : Noyelles, Collection Nouvelles Plumes, 706 pages, 20€

Résumé 4ème de couverture : À bientôt 18 ans, Cassiopée est contrainte de quitter l'orphelinat où elle vit depuis l'accident qui a tué sa mère. Seule au monde et lâchée dans la ville, elle a la désagréable et persistante impression d'être suivie... Un soir, elle est violemment agressée par deux inconnus. Très mal au point, elle est sauvée de ce mauvais pas par un mystérieux et séduisant garçon, Gabriel. Leur rencontre n'est pas un hasard. Grâce à lui, Cassiopée découvre sa véritable nature : elle appartient aux Myrmes, un peuple ailé doté d'incroyables pouvoirs sensoriels. En pleine métamorphose, la jeune fille se lance dans cet univers totalement nouveau avec l'espoir de percer enfin, les mystères de son passé. 


Mon avis

Ce livre m'a été offert il y a plusieurs années de ça. Le pauvre a pris la poussière un certain moment dans ma PAL. Pas parce que l'histoire ne m'intéressait pas. L'idée me plaisait bien, c'est vrai. Non ce qui me rebutait c'était la romance déjà annoncée dès le résumé : "sauvée par un mystérieux et séduisant garçon"... En général quand on précise que le sauveur est séduisant c'est pas pour rien... il y aura forcément une romance à base de "incroyablement sexy" "taillé comme un dieu" ou encore "avec d'incroyables tablettes de chocolat à la place des abdos..." Tout ce que j'aime. Et effectivement, on y a droit. Mais bon, commençons par le commencement...

L'histoire de Cassiopée est celle d'une adolescente orpheline qui se transforme du jour au lendemain (avec un peu d'aide quand même) en une créature incroyable, mi-humaine mi-papillon semble-t-il. Elle se réveille un matin après une nuit horrible, dotée de magnifiques ailes couleur émeraude dans le dos. À partir de là, elle va entrer dans un univers qui lui est totalement inconnu. On découvre en même temps qu'elle le monde des Myrmes, un peu comme Harry Potter découvre le monde des sorciers. Et on va vite se rendre compte que Cassiopée est exceptionnelle (comme Harry Potter). Ce premier tome est plutôt introductif en terme d'intrigue. Cassiopée subit plutôt qu'elle ne dirige mais c'est normal puisque comme nous, elle ne sait absolument pas dans quoi on l'a embarquée. 

Nous allons découvrir son nouveau peuple, ses capacités, ainsi que les problématiques d'insertion qui vont avec. De ce point de vue là, l'auteure s'est très largement inspirée de l'univers des X-men. Premièrement les Myrmes : pour ceux qui ont vu X-men : Le Commencement, les Myrmes sont très similaires à la mutante Angel Salvadore, interprétée par Zoé Kravitz. Ils ont des ailes de papillon qu'ils peuvent replier de telle sorte à ce que les ailes forment une sorte de tatouage dans le dos lorsqu'ils souhaitent les masquer. La différence se situe au niveau des capacités puisque les Myrmes ne crachent pas de l'acide (heureusement) mais développent de façon incroyables certains de leurs sens.  Deuxièmement, le contexte : Les Myrmes sont un sous-groupe des créatures en réalité nommées Kamkals. Ce sont les "gentils", ceux qui souhaitent vivre tranquillement auprès des humains. L'autre groupe, ce sont les Narques, et eux souhaitent éradiquer l'espèce humaine afin d'assoir leur propre race sur la plus haute marche de la pyramide alimentaire. On est très proche du conflit X-men/Confrérie des mauvais mutants. Après, si on y accorde pas trop d'importance, ça passe. L'histoire a éveillé mon intérêt, et tout est amené de façon à ce qu'on est très envie de connaitre la suite des événements.

Le gros point noir de ce premier tome, ce sont les personnages. Cassiopée en premier lieu. Quand on a des difficultés avec l'héroïne principale, ce n'est vraiment pas facile de rentrer dans l'histoire. Surtout que l'auteure écrit à la première personne du singulier et au présent. On est donc constamment confronté au caractère et aux pensées de Cassiopée. C'est dur lorsque le personnage en question ne nous plait pas. Je l'ai trouvée très immature et surtout très violente et incroyablement agressive. C'est une personne toujours sur la défensive, qui n'accepte aucune remarque et qui cogne dès que l'envie le lui prend. Elle se laisse aveuglée par ses sentiments et ne montre que peu de retenue. Elle m'a exaspérée tant de fois que j'ai souvent failli fermer le livre et le laisser reprendre la poussière. Heureusement, d'autres personnages lui ont sauvé la mise : Saphira pour commencer. Elle n'apparait pas immédiatement, mais c'est une vraie bouffée d'air frais. Elle est pétillante, joyeuse et surtout très mature. L'inverse de Cassiopée. Malheureusement le frère jumeau de Saphira est aussi agressif que l'héroïne principale, ce qui gâche souvent la lecture car les deux personnages se cherchent constamment des poux. Ils en viennent même régulièrement aux mains, alors qu'ils sont alliés. C'est assez impressionnant. Nathan est également un personnage très intéressant et énigmatique. Il est calme et réfléchis et amène un certain peps à l'intrigue. Enfin il y a Gabriel, que je trouve tout aussi exaspérant que Cassiopée. Il est le stéréotype même de la figure masculine 100% virile : beau, très bien fichu, intelligent, courageux, drôle et surtout... éperdument amoureux de l'héroïne. Trop cliché pour moi, et surtout pas crédible un seul instant.

Ce qui sauve la romance par contre, c'est que l'héroïne sait franchement ce qu'elle veut, ou plutôt qui elle veut. Ça nous évite de tomber dans les horribles triangles amoureux que j'ai pu voir dans bien des livres. Mais ne vous y trompez pas hein.. tout le monde ou presque tombe sous son charme malgré qu'elle ait un caractère de cochon et qu'apparemment elle ne soit pas très belle... allez savoir. 


En conclusion

J'ai eu beaucoup de mal avec ce premier tome. Je sais que c'est un premier roman, et il est bien écrit c'est vrai. Mais l'histoire s'inspire un peu trop d'univers déjà bien connus, et les personnages principaux ne sont pas assez nuancés. Ils tombent facilement dans les clichés littéraires que l'on voit dans de nombreux ouvrages. L'intrigue cependant est intéressante. Car au final, on a beaucoup de mal à imaginer la suite et à deviner comment Cassiopée et sa joyeuse troupe vont se sortir de tout ce cambouis. J'ai donc directement enchainé avec le tome 2. Et heureusement, car il est bien meilleur ! 



Les Ailes d'émeraude
T1 : Les Ailes d'émeraude
T2 : L'Exil
T3 : L'Île des secrets

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire