Les Outrepasseurs T2 : La Reine des Neiges de Cindy Van Wilder


Editions : Gulf Stream, 4 septembre 2014, 368 pages, 18€

Résumé : Les Outrepasseurs viennent enfin de capturer la dernière fée libre, Snezhkaïa, la Reine des Neiges. Ils ignorent qu'ils viennent de déclencher une malédiction qui risque de les anéantir. Peter, qui supporte de moins en moins de se plier à la volonté de Noble, tente de retrouver le Chasseur pour mettre fin à cette lutte séculaire...



Mon avis

Que j'ai été heureuse de retrouver Peter ! Je ne savais pas vraiment ce qui m'attendait. Après tout, le tome 1 était surtout un tome introductif. Découpée en deux parties, celle qui conte les origines des Outrepasseurs avait fait un peu d'ombre à celle qui raconte l'histoire de Peter. Du coup, ce deuxième tome arrivait un peu comme le premier tome de l'histoire de Peter. Je ne savais pas du tout ce qui allait se passer, quels allaient être les enjeux. Heureusement, le résumé donne quelques petites indications.

Peter est désormais un Outrepasseur. Il est l'hôte d'un esprit renard dont il peut prendre l'apparence quand il le souhaite. Mais il a beaucoup de difficultés à supporter Noble, le maitre de la Maison du Lion, et Chef des Outrepasseurs. Il faut dire que ce dernier n'est vraiment pas quelqu'un d'aimable. Son seul but est d'assurer la suprématie des Outrepasseurs quelles qu'en soient les conséquences. Et ces conséquences, elles ne plaisent pas du tout à Peter. Ce dernier va faire en sorte de se libérer de l'emprise de Noble et de mettre un terme à ses agissements. J'ai adoré la tournure des événements et surtout, la relation qu'entretiennent Peter et Noble. Cette haine va les déchirer. Et c'est sans compter l'influence de Snezhkaïa, la dernière fée emprisonnée, qui n'a pas dit son dernier mot, et qui va lancer une dernière malédiction qui touchera tout le monde magique, y comprit les Outrepasseurs. 

Dans ce tome deux, il n'y a presque plus de flashbacks comme dans le précédent. L'intrigue est quasiment immergée dans le XXIème siècle. Une ou deux scènes moyenâgeuses viendront indirectement éclairer le lecteur, mais c'est tout. L'ambiance est totalement différente du premier tome mais elle n'en est pas pour autant déroutante. Au contraire. On comprend la nécessité des flashbacks du T1, le lien entre les deux livres est bien là, implicite et explicite. 

On retrouve des personnages qu'on n'avait pas forcément découvert telle que Hermeline, la mère de Peter ou Shirley, l'héritière féminine de la Maison du Renard. On en découvre d'autres également, dont je tairais le nom afin de ne rien vous gâcher. Mais c'est franchement bien pensé, et bien amené. Noble, ici, se révèle totalement. Et pas de la meilleure façon. C'est un personnage qu'on aimera tout de même découvrir. Il a totalement adhéré à la façon de vivre des Outrepasseurs, créée de toute pièce sur le dos des créatures magiques, et compte bien la perpétuer par tous les moyens. C'est de là que vient le conflit avec Peter, de nature rebelle. Le jeune homme ne s'adapte pas du tout à sa nouvelle vie. Et malgré l'amour qu'il éprouve pour ses proches, il n'hésitera pas longtemps avant de basculer de l'autre côté et de tout faire pour détruire l'empire des Outrepasseurs.

Et c'est pour cela que j'aime autant cette série. Là, le héros se confronte à un monde qui fait partie de lui, mais qu'il n'accepte absolument pas, et ceci pour de très bonnes raisons. On va donc assister à la rébellion du personnage principal, et non pas à son adhésion, comme c'est le cas dans de nombreuses autres sagas où le héros s'adapte et épouse son nouvel univers. 

Côté action, il y a ce qu'il faut. Aucune perte de rythme, tout s'enchaine avec un bon dynamisme. On ne s'ennuie pas une seule seconde. Je ne parle pas que des scènes d'action pure, mais également de celles qui font la part belle aux dialogues, aux moments de doutes et de confidences, lorsque les héros se perdent dans leurs pensées. Tout cela est bien amené, avec justesse et intelligence. 


En conclusion

La saga des Outrepasseurs est en passe de devenir l'une de mes sagas coup de coeur, comme pour beaucoup d'autres j'imagine. Elle est vraiment bien écrite, et bien pensée. Le premier tome introduisait parfaitement cet univers, le second rentre concrètement dans l'intrigue et ne perd pas le rythme. Peter sait où il souhaite aller et ce qu'il doit faire pour l'accomplir. Il va s'en donner les moyens, malgré les obstacles. Et la magie dans tout ça, se voit accabler d'une terrible malédiction qui va tout chambouler. Et je n'ai qu'une hâte, voir ce que cela va donner dans le tome 3.

1 commentaire:

  1. Ah cette saga <3 J'ai dévoré chacun des tomes ! Elle est vraiment bien ficelée, rythmée et bourrée d'émotion. J'adore son surnaturel original, un peu sombre et ancré dans les contes et le folklore populaire. Mais le gros plus pour moi, ce sont les personnages, tout en nuances ils apportent énormément de profondeur à la saga.

    RépondreSupprimer