The Brooklyn Follies

The Brooklyn Follies de Paul Auster


Edition : Henry Holt
Année de parution : 2006
Nombre de pages : 306

Résumé sur la deuxième page:
"Nathan Glass has come to Brooklyn to die. Divorced, retired, estranged from his only daughter, the formerly insurance salesman seeks only solitude and anonymity. Then Glass encounters his long-lost nephew, Tom Wood, who is working in a local bookstore -a far cry from the brilliant academic career Tom had begun when Nathan saw him last. Tom's boss is the colorful and charismatic Harry Brightman -aka Harry Dunkel- once the owner of a Chicago art gallery, whom fate has also brought to the "ancient kingdom of Brooklyn, New York." Through Tom and Harry, Nathan's world gradually broadens to include a new circle of acquaintances -not to mention a stray relative or two- and leads him to a reckoning with his past."



Mon avis

Un roman... ce n'est pas spécialement le genre que j'affectionne. Ceci dit, j'ai apprécié ma lecture. Et je pense que le fait qu'elle était en version originale accentua cette appréciation. La narration est à la première personne. On suit la petite vie de Nathan Glass, business man à la retraite, venu s'installer à Brooklyn pour y vivre ses dernières années. Et je dois dire que j'ai fini par apprécier ce vieux bonhomme. Cynique, fatigué et blasé, on se rend compte au fur et à mesure de la lecture que nous avons à faire à un homme qui pose un regard pour le moins objectif sur le monde. Rescapé d'un cancer, en froid avec sa fille, divorcé et sans nouvelle de ses nièce et neveux, Nathan n'a plus grand chose à perdre. Il voit le monde avec un certain recule.

Le début du livre est assez long. L'auteur prend son temps pour décrire au mieux ses personnages. On apprend plus amplement à les connaitre, même si c'est toujours du point du vue de Nathan. Quoi qu'il en soit, Glass nous raconte ses deux premières années passées à Brooklyn. Sa vie prend un tournant lorsqu'au bout d'un certain temps, il retrouve par hasard son neveu Tom. Ensemble, ils vont redonner du sens à leur vie pour le moins morose. Ils se remémoreront leur existence passée, parleront des membres de leurs familles, et c'est tout naturellement que les péripéties vont s'enchaîner. Je ne vous dirai pas si la fin est bonne ou mauvaise, ce sera à vous d'en juger. Moi, je l'ai appréciée.

Les personnages de ce roman sont tous très différents les uns des autres. Et je pense que l'auteur a su rendre justice à chacun d'entre eux. Je n'ai eu d'animosité pour aucun d'eux. Tout comme je n'ai pas eu l'envie de m'identifier à l'un d'entre eux. C'est une histoire de famille sympathique à lire, qui pose beaucoup de questions sur les liens familiaux, et qui philosophe très souvent sur les grands sujets de la vie (les politiques, l'éducation, le mariage et l'adultère, l'homosexualité, etc). 

J'ai passé un très bon moment aux côtés de Nathan et de sa famille. Certains passages étaient durs, d'autres étaient adorables. Au final, je garderai un bon souvenir de cette lecture. Je vous la conseille, au coin du feu avec votre boisson chaude favorite !

Lecture réalisée dans le cadre du Challenge Version Originale, organisé par Avalon.


Commentaires